Introduction

Rudiments

Bibliographie

Liens, musées etc

accueil

Historique

Monographies

Questions d'Eventails

RECHERCHE

 


3 éventails de Boscher
3 Boscher fans


Note to our English speaking visitors. This page has been translated to English and turned to an article in Fana Journal Spring 2007.We strongly recommend every fan interested person to join the Fan Association of America (www.fanassociation.org), which provides interesting studies, pleasant gatherings and warm friendship !

Comme nous le disons ailleurs, nous cherchons à être amateurs plutôt que collectionneurs, à aimer plus qu'à amasser. Aussi évitons nous généralement de constituer des "séries". Parfois cependant, avouons-le, nous ne savons pas résister à la tentation, et nous sommes (par exemple) alors contents de noter les différences entre diverses éditions du même éventail publicitaire, comme dans cet éventail pour la Régie Française des Tabacs que nous montrons sur une autre page... ou comme dans les éventails pour l'exposition internationale de 1867 que nous vous montrerons peut-être pour le 140 ème anniversaire ?

Ici, il s'agit cependant de quelque chose de différent : le hasard a mis dans nos mains en quelques mois 3 éventails peints par un artiste qu'à dire vrai nous connaissions peu, mais que nous voulons vous faire (re)découvrir ici. Il signe F. Boscher : première difficulté, car quand on avance dans la recherche, on s'aperçoir qu'il s'appelle en réalité Ferdinand Jean Edouard Boscher... et que de ce fait il est parfois connu aussi comme "Ferdinand Boscher", comme "Jean Edouard Boscher", ou comme Edouard Boscher !

Ajoutons qu'il s'agit d'un nom qui sans être très courant n'est pas rare (éventuellement avec les graphies "Bocher" ou "Boché"), et que les recherches sur Internet vous mènent surtout vers une méthode de lecture ancienne, mais toujours utilisée par certains enseignants non-conformistes et par les parents voulant éviter à leurs têtes blondes d'apprendre à ne pas lire grâce aux méthodes globales ou semi-globales. Ces difficultés passées, on s'aperçoit qu'il s'agit d'un artiste né en 1888, qui a été particulièrement actif dans les années 1920/1930, illustrant notamment diverses revues mais contribuant en particulier à des publicités pour Houbigant ( célèbre parfumeur connu des amateurs d'éventails) et de nombreux programmes de théâtre.Son style, sans originalité il faut le dire, l'amène très souvent à représenter des personnages en atours du XVIIIème siècle, non sans une légère teinte de marivaudage.

La rencontre de Ferdinand Jean Edouard Boscher avec les éventails est donc toute naturelle, et on ne peut que regretter qu'il soit né un peu trop tard pour contribuer à la floraison des pastiches de la fin du XIXème siècle, où il aurait sans doute fait concurrence aux Donzel, à Maurice Leloir et à quelques autres.

En tout cas, nous vous invitons à admirer outre quelques autres oeuvres de cet artiste, dont à la fin de cette page une aquarelle donnant à voir une belle, son écran et son galant, les 3 éventails qui nous ont rejoints, dont deux sont très caractéristiques de son travail, le troisième étant de même style mais sans les personnages Louis XV habituels. Et pourtant,  vous le verrez, la présence du roi "Bien-Aimé" (un temps) y est de premier plan !

Le premier éventail a une monture en bois teinté, avec des brins légèrement mouvementés, une bélière en métal, une feuille de papier (pour aquarelle plus que spécifiquement pour éventail) montée "à l'anglaise" et peinte à l'encre et aquarelle avec quelques rehauts de gouache semble-t-il. . Sa hauteur est de 21,8 cm (hors bélière) et la feuille mesure au plus large 13,4 cm. Nous ignorons la date précise de sa réalisation, que nous situerons entre 1910 et 1925.

Veuillez cliquer d'abord sur la partie gauche de la feuille

Veuillez cliquer ensuite la partie droite, pour avoir un aperçu du traitement du sous-bois par l'artiste, et de sa signature.

Voici maintenant un deuxième éventail, toujours dans la même veine : cette fois, il s'agit d'une partie de pêche où les moralistes trouveront peut être que les pêcheurs sont bien pécheurs !!!!
Cet éventail-ci a une monture en bois teint à rivure et bélière en métal, avec des brins repercés, des panaches légèrement ondulés et incrustés de fines tablettes de nacre. La feuille est ici aussi en papier assez épais paraissant faite pour aquarelle plus que spécifiquement pour éventail. Elle est montée à l'anglaise et peinte à l'encre et aquarelle avec quelques rehauts de gouache semble-t-il. . Sa hauteur est de 21,4 cm (hors bélière) et la feuille mesure 13,5 cm. Ici aussi nous ignorons la date précise de sa réalisation, que nous situerons également entre 1910 et 1925.


Enfin nous présentons un troisième éventail du même auteur, mais qui ressort d'un esprit différent. Voici un lieu connu dans le monde entier : c'est, vue de la Place de la Concorde, la rue Royale avec au fond l'église de la Madeleine et au premier plan, derrière les bouches de métro et passage souterrain, les prestigieux bâtiments du Ministère de la Marine à droite et à gauche ceux qui abritent l'hôtel de Crillon, l'Automobile Club de France et la Fédération Internationale Automobile.
Ce dernier éventail a une monture os (de belle qualité : on dirait de l'ivoire) à rivure et oeil en métal. La feuille est réalisée à partir du même papier épais pour aquarelle. Elle est donc montée elle aussi à l'anglaise et peinte à l'encre sépia et aquarelle . Sa hauteur est de 21,3 cm et la feuille mesure au plus large 13,1 cm. Ici aussi nous ignorons la date précise de sa réalisation, que nous situerons cependant à une date assez tardive dans les années 1920 en raison du nombre de voitures automobiles présentes rue Royale et du style général.
Veuillez cliquer sur la feuille pour découvrir un détail de la feuille... et des correspondances sur d'autres éventails.

 On peut trouver d'autres éventails de Boscher. Signalons en un très intéressant car patriotique, appartenant à une collection privée française,  que nous montrons dans notre article "WW1 Allied Flags Fans », Fans, The Bulletin of the Fan Circle International, Summer 2014, Nr 98, p. 48-52. Saisissons l'occasion pour dire que le Fan Circle International est une autre association que nous recommandons chaudement !

Nous espérons vous avoir divertis et intéressés par ce petit parcours autour d'un peintre d'éventails, avec comme toujours dans ce merveilleux sujet d'études, des perspectives ouvertes vers d'autres domaines. Naturellement, si vous disposez d'informations concernant Ferdinand Jean Edouard Boscher, nous serions très heureux d'en prendre connaissance, et de les faire partager à nos visiteurs (en particulier si vous possédez d'autres éventails de sa main !)

aquarelle de Boscher

houbigant                

 

A gauche, aquarelle de Boscher montrant sans doute l'intérieur d'une malouinière (nom donné aux belles propriétés construites au XVIIIème siècle par les armateurs de St Malo, ville chère à  notre artiste), avec un galant déplorant qu'un écran ne cache qu'imparfaitement les jeux amoureux...

Ci-dessus à droite, couverture de programme du Théâtre de la Renaissance - Paris (1925).

Ci-dessus au centre, publicité pour le parfumeur Houbigant.


back home Accueil