L'EVENTAIL AU SECOURS DE L'ARMEE FRANCAISE II

Help french soldiers in Viet-Nam ! PART II

III : Examen approfondi



 
mais quelle est l'origine de cet éventail ? 

Les 2 éventails "Paris-Louvre" que nous montrons ici sont-ils de la même fabrication ?

Le papier en est similaire, la monture aussi, mais nos 2 éventails Paris Louvre mesurent 27,8 cm, et l'éventail "Epinal-Tonkin" 30,1

D'autres modèles peuvent se trouver, comme celui du Musée Carnavalet reproduit dans "Fans from the East" (Debrett/V&A) p 54
 


Differences between "Paris-Louvre" and "Epinal-Tonkin" fans are slight : same bamboo sticks, same paper. "Epinal-Tonkin" is a little taller, and has 2 sticks more. The printing seems also of better quality.

 


Les 2 éventails "Paris-Louvre" ont 25 brins (+ 2 panaches) et celui d'Epinal en a 27.
Dans les 3 cas, un brin supplémentaire est collé à l'arrière de l'un des panaches, selon un procédé courant, et les brins de bambou sont très fins et fragiles, avec quelques bords qui se fendillent.
Les rivures toutefois paraissent différentes, comme le montre la photo (au centre, "Epinal Tonkin")

However, "Epinal-Tonkin" rivet (in the middle) is obviously different of the two others.


IV : Conclusion



En réalisant cette étude sans prétention, nous avons voulu montrer que même des éventails d'allure courante ou simple peuvent donner lieu à d'intéressantes recherches, et éclairer un peu notre passé.
Mais nous voulons aussi vous poser une question : savez-vous comment était imprimée la feuille de ces éventails ? En particulier, à Epinal, patrie de l'imagerie, peut-on penser que les industriels locaux n'aient eu aucune part à ce travail, qu'on imagine mal réalisé au Japon, surtout pour des manifestations liées à l'actualité.
Est-il possible que les feuilles et les montures, manifestement japonaises, aient été montées en Europe (ou aux Etats Unis), éventuellement après impression complémentaire sur les feuilles ?
 
By this small study, we hope to have shown that even simple and cheap fans can be sometimes objects of history !
But we want also to ask you something : do you know how the complementary text (like "Epinal-Tonkin"... ) was printed ?
Is it possible that leafs and sticks have been imported unmounted, the leafs printed with advertising or other circumstance text, and the mounting achieved in Europe or in the States, with specialized engines ?
 

 

 

 

 

Bien sur, si nous posons cette question, c'est que nous pensons avoir un début de réponse !

Si vous êtes observateur, vous avez remarqué, en page précédente, la ressemblance des caractères typographiques du journal spécial "Epinal-Tonkin", imprimé à Epinal par Ch. Pellerin (litho) et Em. Busy (typo) et des caractères imprimés sur l'éventail : et, bien sûr, vous êtes d'accord avec nous : cela ne peut pas être une simple coïncidence !!!

 
 

Of course, WE think that the letters on the "Journal Special" for "la Fête du 15 Mars" , printed in Epinal, and the inscription on the fan come from the same origin !

But did people in Epinal do more ? What is YOUR opinion ? Click on the small fan and go home to the forum : we shall e-mail you and tell you when we add some new stuff to this site !

S'il vous plait, donnez nous votre sentiment !!
Précisons ici, suite à une confusion faite par une personne vendant sur un site d'enchères bien connu un éventail du Louvre que nous n'indiqouns en aucuen façon ni que ces feuilles d'éventail ont été imprimées en totalité à Epinal, ni que les éventails de ce type faits pour les magasins du Louvre aient  servi à soutenir les soldats français au Tonkin !

  retour à l'accueil  home