ntroduction

Rudiments

Bibliographie

Liens, musées etc

accueil

Historique

Monographies

Questions d'Eventails

RECHERCHE

 


Le petit inventeur  Lombart 

Comment faire un éventail "Vent du Nord" ?
A "do-it-yourself"  "Vent du Nord" fan

Note for our English speaking visitors. This page is  in French. However, we hope that a lot of people will enjoy the pictures, and understand the way for building this fan !!!


Voici une page très simple concernant les "Vents du Nord".

Calvet 1 Calvet2

Ces éventails sont connus des amateurs d'éventails, surtout s'ils sont francophones et férus de publicité. Mais dans le public courant, ils paraissent bien oubliés. A titre d'exemple, l'utilisation sur l'internet du moteur de recherche le plus connu ne permettait  pas  en septembre 2011 de les voir apparaître avant la neuvième page... (et encore, grâce à votre serviteur) avec les requêtes "Vents du Nord"  ou "Vent du Nord". 

 Même en ajoutant le terme "éventails" ou "éventail", peu d'articles concernent notre sujet. Notons cependant le "Dictionnaire de la langue verte" par Alfred Delvau (édition de 1883, avec suppléments)  qui indique, sans d'ailleurs nous éclairer absolument :  Vent du nord. Eventail. Argot des camelots. "Demandez les éventails, le petit vent du nord... deux sous"  (Clairon, 1882)

Lindbergh
Eventail édité à l'occasion de la traversée de l'Atlantique Nord
par Lindbergh  (21 mai 1927)
Sylvia
Eventail à la fois patriotique et commercial

Le terme est donc considéré comme de l'argot (avant même que le célèbre fabricant d'objets publicitaires Chambrelent s'en empare ?). Il faut aussi noter que contrairement à ce que l'on imagine pour des éventails qui ne sont d'ailleurs pas nécessairement "publicitaires", ces objets ne sont pas donnés. Certes, "deux sous, c'est pas beaucoup". Les plus âgés d'entre nous ont encore le souvenir de "pièces de cent sous".. qui faisaient 5 anciens francs, devenus 5 centimes en 1958. A ce compte là, deux sous feraient  0,015 €, ce qui est vraiment très peu. En réalité, pour tenir compte de l'inflation galopante du XXe siècle, il faut bien multiplier cette somme par 25, d'où un prix de quelque 0,40 €. C'est toujours donné... mais le malheureux colporteur n'avait pas de salaire minimum, pas de chauffage central ou de téléphone à payer, ni de retraite à financer : il mourait à la tâche !

Quelques illustrations de journaux ou des cartes postales nous montrent ces marchands des rues. Par exemple, http://www.cpa-bastille91.com/paris-vecu-le-petit-vent-du-nord/.

Le prix de ces éventails (sans changement en 15 ans, c'était le "Franc-Or") est confirmé dans  L’Art et les Artistes  n° 22 Janvier 1907. Dans un court article "L’Art dans la Mode l’Éventail" p XII – XIV L'auteur, Mme Georges Regnal, qui écrit par ailleurs quelques sottises sur l'histoire de l'Eventail, a cette notation plaisante : "L’ancienneté de l’Éventail suffit à lui donner du prix. Il n’est pas sûr que nos « petits vents du nord » à 0,10 ne figureront pas, d’ici deux ou trois siècles, dans les vitrines des collectionneurs à titre de « camelotte » amusante"
 

Bofa1
Celui-ci est notre préféré : par la qualité de l'illustrateur Gus Bofa (encore plein
d'humour aimable car non éprouvé par la "Grande" Guerre), et par l'ingéniosité du revers,
avec une double lecture selon l'orientation de la vision : "Gala Peter" "Pour croquer"
Ce mécanisme ingénieux était utilisé dans les foires -et peut être sur les éventails- dès le XVIIe siècle !
Bofa2
manche
A croquer Gala Peter

Ce ne sont pas là, à dire vrai, les éventails que nous recherchons le plus... et nous n'en avons donc pas beaucoup. Mais il est facile à tout-un-chacun de s'en fabriquer :  ci-dessous, voici, issu du Petit Inventeur du 28 juillet 1925 (dont la couverture fait l'en-tête de cette page), un article permettant à tout un chacun de se fabriquer son "Vent du Nord" : n'est-ce pas une bonne idée pour les institutrices et les grand-mères, quand il s'agira d'occuper les enfants, et de préparer la Fête des Mères ?

article

Et voici (source Cercle de l'Eventail, merci à S.D. !) une page d'un document publicitaire de Chambrelent, datant des années 1930.

Chambrelent


back home Accueil