Introduction

Rudiments

Bibliographie

Liens, musées etc

menu

Historique

Monographies

Questions d'Eventails

RECHERCHE

 

Les Martyrs de Tien-Tsin       The TianJin massacre            扇

III - LE MASSACRE ET L'EVENTAIL


Nous vous donnons pour le récit des événements tragiques du 21 juin 1870 un dossier de quelques textes  (au format Word) les relatant.

Voici aussi une relation du New York Times
NYT


 Mais pour faire bref, nous vous invitons à cliquer sur l'éventail pour en obtenir 3 agrandissements avec notre lecture schématisée des faits. Nous donnons en regard une vignette reproduisant
l'entier éventail, mais provenant cette fois d'une autre source ("The Graphic", nov 1870).
 

FeuCONSULpont

Les massacres furent aussitôt condamnés par les autorités chinoises. Mais on sent dans leurs réactions des réticences que l'on comprend : le Céleste Empire n'a-t-il pas le  sentiment d'être occupé par des puissances étrangères et d'avoir été victime d'exactions comme celles du Palais d'Eté 10 ans plus tôt ?

"Dès le 25 juin paraissait un édit de l'Empereur, flêtrissant l'acte odieux, et qui chargeait le Vice-Roi et le commissaire impérial de procéder à une enquête. On se garda bien toutefois de faire arrêter les coupables ; aussi quinze jours durant, purent-ils marcher le front haut et se vanter de leurs honteux exploits que, sans vergogne aucune, ils faisaient peindre sur des éventails".
 
D'autres témoignages parlent de ces éventails :
"Seuls de tous les Français de Tien-Tsin, le négociant A. Coutris, et MM. Lefebvre et Imbert, des Douanes, et les deux frères Borel, associés de
M. Sandri (alors dans le Chan toung), échappèrent au massacre. L'agitation fut d'ailleurs soigneusement entretenue par de fausses nouvelles,
la mise en vente d'éventails représentant l'incendie de la cathédrale et les massacres, etc."
(Henri Cordier, Histoire des relations de la Chine avec les puissances occidentales, F. Alcan, Paris, 1901, p 367)

Notre éventail est donc bien un acte de propagande politique qui, sous couvert de diffuser une information, visait très certainement à entretenir un esprit de résistance envers les "diables" occidentaux, en mélangeant nettement -comme l'avaient fait les émeutiers-  les représentants des Etats et les religieux. Le fait que l'éventail représente l'assassinat du Consul de France juste devant la porte de l'Eglise, clairement désignée par les seuls caractères chinois figurant sur l'éventail nous semble donc bien faire partie d'un "plan marketing" bien concerté.


Cet événement dramatique, resté longtemps bien connu dans l'Eglise Catholique a cependant disparu de la mémoire de beaucoup de Français en raison de sa survenue au moment du déclenchement de la guerre de 1870 avec l'Allemagne : c'est ainsi que les diplomates chinois vinrent faire amende honorable auprès de Thiers, chef d'un Etat qui n'était pas encore la IIIème République, après le décès du Consul représentant l'Empereur Napoléon III, exilé.

Pourtant, alors qu'un "Musée des Affaires Etrangères" existait, un éventail identique à celui-ci y figurait, nous indique le journal La Lanterne du 31 janvier 1909 ; "un éventail chinois représentant l'assassinat, en 1870, de M. Fontanier, consul de France à Tien-Tsin, et du chancelier du consulat". Les  plus nombreux (et plus atroces) décès des religieuses et des prêtres, tout comme l'origine de ce carnage sont ignorés, sans doute au nom de la laïcité déjà à la mode à l'époque. Ce musée semble n'avoir eu qu'une existence éphémère. Quant à cet éventail, nous ignorons où il peut être !

Affaires Etrangères

Après ces événements dramatiques, la ville de Tien-Tsin connut d'autres Consuls de France : le plus célèbre est le diplomate,  poète  et homme de lettres chrétien Paul Claudel, qui dut souvent penser aux  Martyrs de Tien-Tsin en écrivant ses "Cent phrases pour éventails". L'une d'elles nous servira de conclusion !


Claudel

Un autre éventail chinois lié à l'expansion européenne en Chine
Retour en 1ère page du sujet
                                                                                                                                                                                                                     retour à l'accueilfan1back home